Votre chien est en surpoids?

Hélène par Hélène Ouellet

Votre chien est en surpoids : comment ajuster son alimentation ?

Entre 25 et 40 % des chiens sont en surpoids au Canada. Ces chiffres sont d’autant plus alarmants que la santé de votre compagnon est en danger. Les erreurs d’alimentation sont les plus fréquentes ainsi que le manque d’exercice. Les conséquences immédiates sont le risque de maladies, de problèmes respiratoires, voire cardiaques. Mais alors, comment rétablir une bonne gestion de son poids?

Quels sont les signaux d’alerte ?

Votre chien s’essouffle vite à l’effort, il est moins alerte, il commence à boiter… Vous devez prendre conscience de la présence d’un problème. Si vous avez du mal à sentir ses côtes, votre chien est probablement en surpoids. Même chose si vous palpez son dos et que vous ne sentez pas ses vertèbres.

Votre chien est en surpoids dès que sa masse graisseuse dépasse de 5 à 20 % son poids. Au-delà de 20 %, il est obèse.

Les raisons du surpoids sont diverses :

  • Les habitudes de vie, dont le manque d’exercice et une alimentation trop riche.
  • Les facteurs génétiques chez certaines races de chien, les chiens rapporteurs de gibier en particulier comme le labrador ou le cocker ont une tendance à l’embonpoint.
  • Un désordre hormonal visible par un pelage sec avec une chute de poils sévère et l’absorption de grandes quantités d’eau.
  • L’âge de votre compagnon dont le risque de surpoids grandit avec les années du fait du ralentissement de ses activités.

Le surpoids, voire l’obésité, diminue l’espérance de vie du chien de 2 ans. Il lui inflige en plus tout un paquet de problèmes de santé peu réjouissants : arthrose, boiterie, insuffisance rénale, maladies endocriniennes, respiratoires, cardiaques…

On peut y remédier.

Un régime s’impose

Il n’est évidemment pas question d’affamer votre chien en diminuant sa portion, mais plutôt de mieux gérer ses repas. Pour cela, sensibilisez toute votre famille. Le grignotage ou la distribution de friandises en cachette sont à proscrire. Évitez de lui donner des restes également, trop riches pour lui. On élimine aussi les os. Qu’il soit véritable ou en cuir, ils sont trop riche.

Votre chien doit éprouver à la fin de chacun de ses repas une sensation de satiété. Une bonne solution est de diminuer sa quantité de croquettes progressivement en la complétant avec des légumes cuits jusqu’à arriver à 25 % de moins. Ils sont pleins de fibres qui calent bien l’estomac. Si vous n’avez pas le temps de les lui préparer, proposez des croquettes allégées en suivant les conseils sur l’emballage. Elles sont suffisamment nutritives pour répondre à ses besoins.

Fractionnez ses repas en 2 ou 3 plus petits plutôt qu’un seul. Préférez les régals sains en guise de récompense, du blanc de poulet par exemple, ou remplacez-les par des caresses, c’est encore mieux!

Enfin, proposez-lui plusieurs promenades pour dépenser ces calories, au minimum deux de 20 à 40 minutes au moins par jour. Emmenez-le faire du jogging avec vous. Jouez à la balle. L’exercice lui évitera également la fonte musculaire, surtout si votre chien est âgé. Vous êtes incapable de lui accorder activité nécessaire. Faites appel à un promeneur (euse) de chien ou à votre spécialiste canin.

Le surpoids de votre chien peut être facilement réglé en ajustant son alimentation. Pour cela, il faut suivre les recommandations des fabricants de croquettes ou ceux des professionnels de santé. Enfin, évitez les produits à bas prix dont la qualité nutritive laisse à désirer.

Si malgré tout vos efforts, votre chien ne maigri pas, consulter votre vétérinaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *